jeudi 27 octobre 2011

Orange Inspiration

Orangé

Dau avait lancé la voie avec son "Rouge Inspiration". Puis  l'automne est arrivé, promptement. Cliché à mort : les feuilles tombent, les jours diminuent, le moral aussi. Il est 7h22 quand les premiers sons de harpe résonnent dans les tympans, et que le froid vient grignoter les quelques espaces de peau qu'il trouve. Et il fait nuit. "Le bonheur, c'est quand on se lève et qu'il fait toujours nuit" je disais quand j'étais petit.

Et maintenant, je me vente d'orange.


Traditionnellement, l'orangé est la couleur joyeuse, à en devenir presque vulgaire : "Aujourd'hui on a transféré sur cette couleur les vertus de l'or et du soleil : chaleur, joie, tonus, santé" décrit le spécialiste des couleurs, Michel Pastoureau, dans le must-have Le Petit Livre des Couleurs.

Mais si on devait aller plus loin, comment rendre compte du orange ? Si j'essaye d'avoir toujours un peu d'orange sur moi, je remarque qu'il dérange toujours un peu... Pas assez uniforme surement.

Sans Un Cri - Zao Wou Ki
Comment une couleur influence t-elle à ce point une personne ? On voit des Bleu, des Beige, des Habit Rouge et Serge Noire. Partout, couleurs et parfums se répondent. "Elles s'attachent aux parfums mêmes" annonce Serge Lutens dans son entretien pour J&P.


Le orange est éminent olfactif. Plus subtil que le rouge, plus prononcé que le jaune, il sait se faire doux, violent, poignant, voir même mélancolique.
En cette période Halloween - Automne, pensez orange. Tout le monde est orange, il suffit de révéler son prisme de l'orangé.


Quatre parfums qui signent cette couleur aux accents tous plus différents les uns que les autres.

1 / Like This, d'Etat Libre d'Orange.


L'évocation était obligatoire, voire clichée. Cela dit, le parfum a été construit sur cette couleur. Dans cette maison écossaise, le fantôme roux plane sur le fauteuil en cuir aux teintes brunes. Le bois  du plancher grinche quand on l'arpente, et il flotte dans l'air une vague odeur de tabac, de soupe automnale et de poussière poudrée.

Orangé dans l'évocation, mais aussi dans l'évolution. Un départ d'un orange presque brun, qui s'orientera vers un orangé beige. A porter avec ou sans orange ;)


Zao Wou Ki

2 / Daim Blond

L'intérieur moderne à parquet clair, propre, légèrement lisse, avec canapé en cuir blanc et table basse ornementée d'un vase contenant une fleur d'iris. La vue est claire, dégagée sur une forêt aux couleurs diverses. Le orange dans tout ça ? Il est épars. Par touches dans le parquet, par reflets dans la baie vitrée, par nuances dans la fleur, jonchant le sol de la forêt... L'orangé est subtil, doux, cotonneux.


Il est une petite conscience pour l'automne, à enfiler comme un voile coloré.



Les nouveautés dont tout le monde parle, et à raison : Mugler a trouvé la voie parfaite olfactivement en abordant le Goût du Parfum. Je la découvre de jours en jours, et elle agit comme une bombe. L'orangé dégradé de l'Alien original implose son ambiance coucher de soleil, pour faire exploser un orange irradiant, pigmenté d'une teinte absolue, avec certaines facettes sombres.

L'orange extrême d'Alien au Caramel au Beurre Salé, retranscrit la profondeur de l'esprit de la couleur, dans son aspect le plus physique : le ton est violent, imposant, mais Ô combien joyeux et magnifié !






"Cette couleur irritante et maladive, aux splendeurs fictives, aux fièvres acides : l'orangé" écrit Huysmans dans A Rebours (amen). Cette description de l'orange selon Des Esseintes correspondrait surement à l'orange selon Iris Silver Mist. Car ce parfum n'évoque pas la teinte. Il en a l'esprit. Au-delà de l'austère froideur, l'Iris de Lutens transporte de la terre ocre, brune, vers le ciel noir de la nuit, qui reflète au loin les lumières orangées, de la ville, du Soleil qui s'en est allé.

Porter Iris Silver Mist chromatiquement renvoit à l'esprit, véritablement : il faut intellectualiser l'odeur et la couleur. Pour que les deux sens se mêlent, que du gris naisse la couleur, et que du froid paysage apparaisse la messagère de la Sagesse....


Le Pandemonium - John Martin

"Si le rouge et le jaune se magnifient aux lumières, il n'en est pas toujours de même de leur composé, l'orangé, qui s'emporte, et se transmue souvent en un rouge capucine, en un rouge feu"
JK Huysmans, A Rebours

J.


19 commentaires:

  1. J'aime pas l'orange mais bien l'article! Mais je n'arrive pas vraiment à voir la correspondance ISM et orange... En même temps, pourquoi pas? mais pas pour moi. (Heureusement, je ne porterais plus ISM!!!)

    RépondreSupprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  3. C'est vraiment très personnel ces synesthésies... alors qu'évidemment l'orange-couleur est consubstantiel à Like This, je ne vois vraiment pas ISM associé à cette vibration chromatique...
    La couleur du jus ou un gris bleuté très clair me paraissent plus appropriés...

    RépondreSupprimer
  4. Je le dis dans l'article, le parfum n'évoque pas le orange. Il en a l'esprit.

    C'est un parfum aux multiples facettes, travaillé dans sa brutalité et dans sa subtilité. Tant de paradoxes, de jeux olfactifs, pour moi c'est éminemment orange dans l'esprit...

    Mais c'est vraiment très personnel ;)
    J.

    RépondreSupprimer
  5. Plus qu'ISM c'est Iris gris qui m'évoque le orange en fait avec son iris pèche.

    RépondreSupprimer
  6. Moi non plus, je n’aime pas cette couleur. Peut-être un traumatisme psychologique qui remonte à mon enfance, quand j’avais sur les murs de ma chambre ce papier-peint hideux aux gros motifs géométriques orange et marron. Mon Dieu que c’était laid ! Et tout ce mobilier des années 70 soi-disant design qu’on faisait en plastique orange. Vous vous souvenez du tabouret tam-tam ?

    Quant à associer l’orange à ISM, quelle drôle d’idée ; quoique… j’ai lu quelque part que les parfumeurs adoucissaient l’âpreté de l’iris avec de l’absolue carotte. Encore un truc freudique, quoi.

    Antonin

    RépondreSupprimer
  7. Oui, Antonin, je me souviens de mon enfance orange : le dessus de lit côtelé, ma chambre peinte en orange,mes sous-pulls en synthétique orange, et surtout : le pouf translucide orange.Je crois même que ma moquette était orange. A la fin,j' en ai eu assez et j'ai boycotté cette couleur que j'ai trouvé de mauvais goût pendant longtemps.Aujourd'hui, je la trouve dynamisante par petites touches; et je placerais CHLOE CLASSIQUE (liquide orange, emballage orange pâle)dans l'"orange olfactif", d'autant plus que ce soliflore tubéreuse rappelle, comme le dit R. Veuillet-Gallot,les biscuits "Chamonix".
    24, FAUBOURG (emballage orange)est très jaune mais un peu orange, je trouve.
    FEMME de Rochas et ses épices contient pas mal de reflets oranges, plus que MITSOUKO qui tend vers le mordoré, à mon avis. Bon, j'arrête là.

    RépondreSupprimer
  8. Incroyable !! vous aussi vous avez eu le dessus de lit côtelé orange (je crois qu’il existait aussi en rose et en marron foncé) et le pouf gonflable ? Moi qui croyais que ma mère n’avait aucun goût. En réalité, j’avais des parents mainstream. Fabulon que tout ça.

    Sinon, moi j’associe plutôt l’orange à des épices orientales, le cumin, le safran… ou certaines résines (ambre ?) et huiles. Tiens, ça me rappelle une ambre-solaire méga grasse, un peu liquide, qui faisait la peau orange. A part ça, en parfums de couleur orange je vois Trésor, et aussi Fleurs d’Oranger chez Lutens, dont la récente reformulation ne m’évoque plus qu’une immense tristesse. Encore un chef-d’œuvre de perdu.

    Antonin

    RépondreSupprimer
  9. Pastoureau mentionne dans son bouquin exactement ce que vous ressentez : le orange a été utilisé de manière abusive dans les cuisines, les trucs petrochimiques pseudo moderne, dans les clichés du tonus (médicaments, ...) qu'il est tombé bien bas dans les coeurs...

    Mais bon, j'ai pas connu cette époque, et je sais pas mais c'est vraiment la couleur la plus subtile dans ses variantes qui existe je trouve. Pastoureau parle de demi-couleur comme le rose, le violet, le marron ===> ces couleurs tirent leurs noms d'objets existant déjà. Et ne sont que des nuances de couleurs, mais qui ont leurs propres mesures aussi.

    J

    RépondreSupprimer
  10. Iris Gris on m'a dit que c'était une sorte de mélange entre Nuit de Cellophane et Iris Silver Mist... info ou intox ?

    J.

    RépondreSupprimer
  11. Quant à l'orange d'Iris Silver Mist, je le dis parce que le parfum n'en a pas forcément la couleur, mais en a l'esprit.

    Puis la carotte, ouais quand même plus orange tu meurs ^^. Mais ça reste l'"Orange Inspiraion", chose somme toute assez personnelle.

    Zab : 24 Faubourg est orange aussi. Complétement. Tout comme le Musc Ravageur je dirais. Femme, c'est horrible, mais c'est un des classiques que je n'aime pas. Ok, il est bien foutu, mais Mitsouko est tellement supérieur à lui.... Mitsouko que je vois dans un mélange vert émeraude et marron arbre avec des tons légerement violets foncé. Comme quoi ^^

    J

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour Messieurs Jicky et Phoebus !

    Que diriez-vous d'enfiler le body de Beyoncé dans Single Ladies pour danser en talons hauts la chorégraphie, avec d'autres personnalités du milieu du parfum ? Prévu pour le soir du 31 octobre 2012 !

    RépondreSupprimer
  13. Bonsoir Anonyme !

    Quand vous voulez ! J'ai personnellement un déhanché de malade. Puis, tant que ya des personnalités du parfum, moi je dis OUI !

    Au 31 donc ! (en espérant avoir un peu plus d'infos d'ici là !)
    Jicky

    RépondreSupprimer
  14. Excellent ! L'orange m'est cher à plus d'un titre, et ce jeu de correspondances est passionnant. Très subjectif, certes, mais on ne peut séparer l'orange de l'idée de chaleur, de joie, de rayonnement, d'optimisme. L'idée était peut-être trop simple, mais des parfums hespéridés, où figurent l'orange, mais aussi le kumquat ou la mandarine, pourraient s'inscrire dans cette correspondance.
    J'ai senti aujourd'hui L de Lolita L. Ce parfums m'a justement fait une impression orange...

    RépondreSupprimer
  15. Roucel a un style très orange je trouve ! (ya qu'à sentir Tocade, Musc Ravageur, L'Instant de Guerlain, ....), et ce L a en effet quelques notes oranges.

    Quant aux hespéridés orange, je trouve que c'est surtout avec la mandarine : Mandarine-Mandarin de Lutens, ou même Honoré's Trip, de Honoré des Prés (Olivia Giacobetti, que j'aime). Ils sont dispos chez Jovoy, quand tu passeras à Paris ;)

    J'espère que tu t'y retrouveras avec tous ces magasins parfumés !
    J.

    RépondreSupprimer
  16. Bien d'accord, Musc Ravageur est furieusement orange, en version salie, mais L'Instant me fait un effet tellement céleste que je l'assimilerais davantage à une note de lumière douce et jaune pâle... Pour les autres références que tu indiques, j'ai hâte de les découvrir. J'arrive justement à Paris lundi, et je compte bien en profiter pour rechercher quelques perles. Une sortie se profile mercredi à partir de 16h avec Sleep2Dream dans le Marais, avec une escale pâtissière-strudel au pavot, et on serait ravis de te rencontrer, ainsi que Phoebus, à cette occasion (ou à une autre si vous n'êtes pas dispos à ce moment).

    RépondreSupprimer
  17. Phoebus n'est pas de Paris, donc bon...

    Quant à moi, j'ai vraiment beaucoup de boulot, et je travaille tous les mercredis ^^


    Bonne chance pour votre balade (et salue Sleep2dream de ma part !)
    J.

    RépondreSupprimer
  18. Orange comme... Euh, l'ambre?! Je me suis justement offert un flacon d'Ambre Essentiel des Parfums Sharini, le weekend dernier au Salon Marjolaine à Paris (je précise parce que ça vaut la peine d'y aller pour discuter avec mr Jennings, le créateur/nez de la "marque", il est adorable et il a des extraits de plein de jolies choses à sentir: tubéreuse, lotus, ostmanthus...). Et ça me rappelle aussi les jolis parfums liquoreux sur lesquels j'ai flashé ce même weekend: Aomassaï (Parfumerie générale) et 1697 (Frapin) : de l'orange sombre, chaud et "rond"!

    RépondreSupprimer
  19. Connais pas du tout tient ! Va falloir que j'aille y jeter un coup de nez ;)

    Quelle belle évidence pour le 1697 de Frapin ! Un des rares Duchaufour que j'apprécie pleinement !

    L'orange y est sombre, avec quelques éclats vifs, c'était évident !
    Merci =)

    J.

    RépondreSupprimer