jeudi 3 mars 2011

Lostmarc'h, L'Eau du Dimanche et... petit jeu concours :D !!!

Il y a des marques, comme ça, elles ont pas eu de chance, elles ont eu une boutique assez isolée dans Paris, pas forcément très explicite niveau vitrine, puis une visibilité pas si grande que ça sur internet.

Et pourtant... et pourtant !!! Les parfums sont tout simplement exquis !!!

Pour que vous puissiez découvrir ces parfums méconnus, Dr Jicky vous propose ainsi un petit jeu concours, et vous invite par ailleurs à visiter la très belle boutique, 111 rue Vieille du Temple, dans le Marais (pas très loin de la foire d'Etat Libre D'Orange).

Boutique Lostmarc'h dans le Marais

Lostmarc'h. Derrière ce nom typé "squaws wisigothiques et clownesques" (l'expression qui rapporte le plus au Scrabble...), se cache une sacrée compagnie de parfums fanfarons, originaux et signés. Petit tour de table de Lostmarc'h, des parfums bretons, aux odeurs... bretonnes !

Atao

Peut être la moins frivole de la gamme, Atao est une cologne. Mais bon, à vrai dire, elle n'est pas si inintéressante que ça. En fait, elle m'évoque la tête d'Habit Rouge, en moins poudré. Pour une promenade le long de la digue, elle est très sympa à côtoyer. Pas vraiment de surprise, même si c'est le genre de personne à toujours sourire, et même si ce fameux coup de vent emporte ce chapeaux de paille de...

L'Eau du Marin

Non, je vous le dis tout de suite, L'Eau du Marin ne se trimballe en imper jaune toute la journée... Au contraire, c'est une personne qui est un peu dans le style d'Atao, en plus douce. Peut être un peu trop lisse et diaphane, L'Eau du Marin ne marquera pas les esprits, mais sera quand même une amie lointaine porteuse d'un agréable souvenir.

Din Dan

Pour tout dire, Din Dan a été un véritable coup de coeur sur l'instant. Un mec vachement sympa, pleins de boost, assez écolo dans l'âme (peut être sa facette la plus louche... il met très souvent ce gel désinfectant pour nettoyer ses mains sans savon !), mais avec une jovialité certaine ! Et pour ces demoiselles désabusées (ou même ces messieurs), Din Dan s'occupe aussi du linge !

Eau de L'Hermine

Hermine, c'est la fille que j'ai rencontrée tout à fait par hasard. Elle avait oubliée sa grande écharpe blanche toute douce sur le banc de la digue. J'étais resté longtemps à côté, espérant une venue quelconque. Puis elle est apparue, une petite robe blanche tout simple et un chapeau de paille avec un bandeau noir décoré d'une petite rose fanée dessus. Fort sympathique, très belle, mais en revanche, telle une Cendrillon, elle s'éclipse toujours avant la fin du bal !

Iroaz

La belle aux cheveux bouclés et aux yeux en amande. Celle dont le seul parfum de la peau semble si subtil, au point d'en devenir un à part entière. Iroaz, toute d'une robe blanche tachetée de noir vêtue aime la simplicité des choses. Odeur de rose, odeur de bois, odeur du printemps, tout simplement. A tester, et pourquoi pas, à adopter.



Aod

Une création vraiment originale qui sent... un après-midi sur la plage. Oh oui, la serviette à rayure blanche et rouge, le sable, la mer, la crème solaire. On pourrait même sentir l'odeur du ballon humide par l'eau salée et rêche par les grains de sables qui se collent dessus. Une présence claire et lumineuse, portée avec un chapeau de paille là encore. Et attention de pas éclabousser les bronzeurs lorsque vous passez à côté d'eux, encore trempés par la baignade...

Lann Ael

La référence sur laquelle on parle le plus. Et pas la moindre. Lutens veut nous faire l'odeur du pain. Lostmarc'h vise plus la pâtisserie qui sort du four... Là où le premier échoue, avec un classe certaine tout de même, la marque bretonne réussit avec brio le tour de force de créer un parfum réellement gourmand, mais totalement équilibré, et au final très doux et très musqué, qui pourrait presque évoquer Musc Ravageur. Un gourmand étrange, et incroyablement attirant.

Ael-Mat

Je finirais avec mon préféré de la gamme : Ael-Mat. A vrai dire, il est plutôt discret quand on le découvre pour la première fois, et pourtant, c'est celui que je préfère. Il reprend un peu le thème salé de Aod, mais a en plus une dimension aquatique jamais sentie. En fait, il m'évoque Iris Ukiyoé. Ou plutôt, Iris Ukiyoé m'évoque très fortement Ael-Mat, la patte Ellena, une touche mandarine et un équilibre en plus par rapport au parfum breton. L'image de la pluie qui s'abat sur une plage, qui vient nettoyer notre peau pleine de sel, un parfum poète et infinie.

Gaspard Friedrich, Le Moine et la Mer

Voila pour les parfums de la gamme Lostmarc'h.

Cependant, ils ont aussi quelques colognes, ma foi, très belles et sympathiques, mais ce sont des colognes. A l'exception d'une merveille, un bijou tellement enfoui qu'il se doit d'être déterré, tel un coffre au trésor caché par des mètres de sables : L'Eau du Dimanche !

Inspiré de ces diners de famille du dimanche, où le parfumeur était marqué par l'odeur d'après rasage de son grand-père, il a voulu recréer l'odeur de cette bise fugace où tout se confondait : le bois de la table, l'odeur du grand-père, la fraicheur du dimanche.

Et bien, oubliez plus ou moins cette description de Papy : de l'après-rasage, on ne pourrait sentir qu'une petite fugacité de lavande en tête. Car à vrai dire, cette eau est une ode à... la fève tonka ! Cette eau n'est légère que par son prix, étant donné que la fève apporte une longévité toute douce sur peau.



L'Eau du Dimanche est en faite très cohérente, car avant même de savoir de quoi elle s'inspirait, c'est l'image d'une nappe en dentelle blanche qui m'est venue à l'esprit. Une petite touche un peu vieillotte, mais tellement belle et travaillée de musc et surement des notes de roses assez "passées" sont telles un vase posé sur cette dentelle de table. Le bois est finalement le support de L'Eau du Dimanche, mais ne s'impose pas. 

Un petit bijou qui pourra convenir aux fans de la Tonka Impériale, de Guerlain, mais pour les journées plus douces. Pour ces dimanches midi en famille...



Maintenant, place au petit jeu concours !

Je met 4 miniatures de 4ml chacune, de 4 parfums différents de Lostmar'ch pour 4 gagnants : petit défilé de présentation...
Et vous pouvez admirer tout d'abord Hermine, et sa silhouette longiligne en robe blanche. Din Dan, le petit lutin champêtre, écolo et serviable.  Aod, qui défile pour la collection été 2011, en mode serviette, chapeau et qui propose même une gamme solaire et Ael-Mat, le marin solitaire et si sage.

Si vous souhaitez participer à ce jeu, laissez un commentaire sur des parfums qui évoquent inévitablement pour vous un lieu de vacances, et dites pourquoi pas votre avis sur la gamme. Les résultats de notre fashion week made in Dr Jicky & Mister Phoebus tomberont dimanche.
Enfin, laissez lequel des 4 vous aimeriez découvrir : le premier tiré au sort aura celui qu'il veut, le deuxième celui qu'il veut, sauf s'il a déjà été pris (enfin bref, je m'organiserai, mais vous inquiétez pas, ils sont tous bon).

Bonne chance à vous, et que les douces effluves marines soient porteuses pour vous de trèfles à quatre feuilles !

13 commentaires:

  1. Chaelesdelille3 mars 2011 à 21:48

    Mes parfums à odeur de vacances sont Lys méditerranée pour l'évocation de ma mer Normande, et pas vraiment la mediterranée. Le deuxième c'est Minotaure de paloma Picasso, parce qu'il me rappelle l'odeur du sable chaud ... allez comprendre !

    RépondreSupprimer
  2. Bonsoir Charlesdelille !

    Lys Méditerrannée a tellement cette odeur solaire si... évocatrice ! Sinon, je ne connais pas Minotaure ^^

    Juste, vous avez une préférence pour un des 4 pour le petit jeu ?

    RépondreSupprimer
  3. Hello!
    Pour ma part, la plage, c'est Sables que j'ai essayé il y a peu: cela m'est tombé dessus comme une révélation, quelque chose de parfaitement original, jamais senti...J'habite près des dunes, et en plein hiver je me serais cru en été... Pour autant, ce n'est pas qu'une imitation de ce que la nature nous donne à sentir (imiter rate toujours!), cela va bien plus loin!
    Mais bravo pour cet instant breton, à découvrir!

    RépondreSupprimer
  4. J'oubliais! Ael maet aurait ma préférence, car vive la poésie, la Bretagne s'y prête...

    RépondreSupprimer
  5. Heureusement qu'il me reste une bouteille presque pleine d'"Ylang et Vanille" ...une senteur d'îles lointaines bien agréable, mais disparue."Vamp à New York" m'évoque aussi les vacances d'été quand j'étais petite. Il ne me reste plus qu'à essayer "Fire Island" (Bond n°9) qui évoque, paraît-il, l'Ambre Solaire.

    RépondreSupprimer
  6. Le parfum qui m'évoque des souvenirs de vacances est un parfum qui divise assez la critique il me semble! C'est Womanaity! Replaçons le contexte des vacances: il y a deux ans, nous sommes parti sur l'île de Noirmoutier avec mes parents et des amis. Tous les soir, avec leurs enfants et ma sœur, nous parcourions les rues étroites entre les maisons de pêcheurs aux murs blancs et volets bleus. Par dessus les murets,de nombreux arbres tentaient de fuir les jardins séchés par les embruns. C'était le soir, l'air plutôt lourd et fût soudain chargé d'une vague laiteuse, verte et suave, infiniment douce et poudrée, avec ce je-ne-sais-quoi d'écœurant et de rebutant. Ce divin parfum était celui des figuiers!!! A cette époque je ne faisais pas encore autant attention à mon odorat, mais pourtant, je les avait déjà senti bien avant de les voir...
    Et lorsque j'ai senti la mouillette imprégnée de Womanity, tout m'est revenu: les murs chauds des maisons, la route sablonneuse qui craquait sous nos pas, les amis qui rigolent en sautillant devant, le vent dans les grands pins et le bruit des vagues au bout de la ruelle.
    Voilà, votre blog est devenu jracontemalife.fr à cause de moi et j'ai encore l'impression d'avoir fait don d'une partie de moi! XP En tous cas cette arque inconnue pour moi à l'air vraiment charmante.
    A bientôt les gars!

    Patrice.

    RépondreSupprimer
  7. Hagnten : noté pour Ael Mat ! Pour moi, Sables (que j'adore, mais que je ne porte pas car personne en le supporte dans mon entourage)) m'évoque aussi une facette café et spéculos. Puis bien sur l'immortelle très sèche.
    Ps : je viens squatter chez vous cet été ;)

    Zab : bon, j'imagine qu'Aod te plairait... Je n'ai jamais senti Ylang et Vanille :( ! Il doit vraiment être excellent ! (un peu dans le style mahora ?)

    RépondreSupprimer
  8. Patrice ! Jeracontemavie.com à moi c'est auparfum ^^ (c'est incroyable !), en tout cas, ravie que tu te livres chez nous ! (je t'en prie, fait comme chez toi, met ton petit sac contre le mur et installe toi dans le fauteuil en bas à gauche de ton écran ^^).

    Si tu veux participer, j'avoue ne pas trop savoir lequel te plairait plus qu'un autre. Moins Din Dan. Peut être plus Aod et Hermine. Mais Ael Mat aussi ^^

    Sinon, le figuier, c'est tellement une odeur dont je raffole ! Il faut absolument que tu testes Ninfeo Mio d'Annick Goutal, Premier Figuier de l'Artisan ou Philosophykos de Dyptique...

    RépondreSupprimer
  9. Arrêêêêêêêête de me mettre l'eau à la bouche!!! XP
    Je retourne faire un tour dans les descriptions et je te redis ce qui me ferait envie (on sait jamais, si je gagne!)

    Patrice

    RépondreSupprimer
  10. En fait, "Ylang et Vanille" était MIEUX que "Mahora" , eh oui ...Bon, arrêtons de nous plaindre, et réjouissons-nous, comme Patrice, de l'arrivée de "Womanity" qui m'évoque un dîner chic sur une terrasse au bord de la mer.Mmmm!Aah!

    RépondreSupprimer
  11. Ah bon ? A ce point là ?
    Pourquoi je ne suis pas né avant >< !!!

    Womanity perso ne m'évoque pas l'été plus que ça. Si, il m'évoque un peu les mouettes, mais je ne sais pas pourquoi ^^

    Zab, Aôd te plairait pour le tirage au sort ?

    RépondreSupprimer
  12. Oui,je pense qu'Aod devrait me plaire si je me réfère à ta description...Bon, pour "Womanity", c'est vrai que les figues et le caviar ne se dégustent pas seulement en été.Pour les mouettes, la note "embruns" doit y être pour quelque chose...enfin, cela n'engage que moi.

    RépondreSupprimer